Il est généralement connu que l’excès d’humidité dans les lieux physiques peut causer des risques à la santé humaine. Vous savez probablement que trop d’humidité peut provoquer des allergies ou des maladies respiratoires, mais savez-vous que cela peut aussi entraîner la détérioration d’un bâtiment en diminuant sa qualité, sa sécurité et sa longévité? Dans ce blogue, nous allons regarder l’effet de l’humidité sur la pyrite.

test de pyrite

La pyrite est une roche contenant des minéraux, utilisée dans le remblai sous les dalles de fondation des bâtiments. Composée de disulfure de fer, cette espèce minérale peut s’oxyder en présence d’humidité et d’oxygène. Une telle réaction chimique provoque le gonflement du remblai, ce qui peut engendrer la fissuration de la dalle de béton. Ainsi, le gonflement de la pyrite et la fissuration du béton causent la détérioration de la fondation du bâtiment.

Comment déterminer si la pyrite est présente sur votre propriété?

Souvent, un excès d’humidité mène les propriétaires et gestionnaires à engager un service de détection de moisissure, ce qui est un bon réflexe afin de connaître le diagnostic et les recommandations pour remédier à la situation. Pourtant, pour une bonne gestion d’entretien d’immeuble, il est également recommandé de procéder à une enquête sur l’état de votre bâtiment tous les trois à cinq ans. C’est ici qu’intervient l’évaluation de l’état physique de votre propriété effectué par un inspecteur en bâtiment qualifié.

Puisque les problèmes de pyrite ne deviennent visibles que dix à quinze ans après la construction d’un bâtiment, c’est lors de cette inspection périodique que les indices de faiblesses, telles que la présence de pyrite, peuvent être décelés. Si cette inspection découvre la possibilité que le remblai sous votre bâtiment soit contaminé par la pyrite, c’est le moment de procéder à un test, effectué par un spécialiste, afin d’évaluer la quantité de pyrite qu’il contient.

Test de pyrite : le protocole

Le test de pyrite a pour but d’établir la qualité du remblai et son potentiel de gonflement. Tous les tests de pyrite entrepris par les professionnels du Groupe Ortam sont réalisés en vertu du Protocole CTQ-M200 établi par le Comité technique québécois d’étude des problèmes de gonflement associés à la pyrite.

La méthodologie du protocole CTQ-M200 comporte l’inspection visuelle des lieux, les forages, l’échantillonnage du béton, du remblai et des sols naturels, ainsi que l’analyse des matériaux. Cette norme permet aux propriétaires de s’assurer d’obtenir les résultats les plus complets et les plus précis possible.

Dans le cadre du service de test de pyrite du Groupe Ortam, vous recevrez un rapport présentant les résultats et énonçant nos recommandations en fonction des impacts futurs potentiels, incluant, le cas échéant, les travaux à prévoir.

Précision sur le contexte des normes

Avant 1999, la pyrite a souvent été utilisée dans le remblai sous les dalles de fondation des bâtiments. Afin de s’assurer à l’avenir que le remblai sous dalle ne présente aucun potentiel de gonflement, la norme CTQ-M100 est appliquée volontairement par l’industrie de la construction depuis avril 1999.

Depuis cette date, la méthodologie de certification CTQ-M100, proposée par le même Comité technique, est appliquée volontairement par l’industrie de la construction. Cette méthodologie a par la suite fait l’objet d’une norme élaborée et publiée par le Bureau de normalisation du Québec (BNQ).

La vigilance est de mise

Comme ce processus de contrôle est volontaire, tous les propriétaires et gestionnaires d’immeuble devraient rester vigilant et faire évaluer l’état de leur propriété tous les trois à cinq ans.

N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus sur notre service de test de pyrite. Les professionnels du Groupe Ortam sont actifs au Québec (Montréal, Trois-Rivières, Sherbrooke, Québec), en Ontario (Toronto, Ottawa, Gatineau, Mississauga) et aux États-Unis (région de Miami).