évaluation état propriété

L’Évaluation de l’État Physique d’une Propriété (EEPP) a pour but de vérifier si l’achat d’une propriété est un investissement avantageux pour l’acheteur ou le prêteur. Pour ce faire, l’inspecteur de bâtiment répertorie les défectuosités qui existent actuellement dans le bâtiment et ses systèmes. Ensuite, l’inspecteur évalue l’espérance de vie des composantes majeures de l’immeuble. Enfin, son rapport final contient des recommandations de réparations et remplacements, s’il y a lieu.

Les ingénieurs en bâtiment du Groupe Ortam sont conscient de l’importance d’obtenir votre rapport dans les meilleurs délais dans le contexte d’un achat ou d’un refinancement. C’est pourquoi nous nous engageons à délivrer le rapport final dans les dix jours ouvrables.

Qu’est-ce que l’inspecteur regarde lors de son évaluation?

Lors de leurs inspections visuelles minutieuses, nos ingénieurs en bâtiment examinent une propriété dans ses moindres détails. L’évaluation est basée sur les points suivants : la finition du bâtiment, ses éléments structurels et sa conformité avec les codes de sécurité pour vous donner une vue d’ensemble de la propriété.

L’inspecteur accordera une attention particulière à la recherche de faiblesses physiques ou chimiques telles que :

  • présence de pyrite;
  • présence d’amiante;
  • présence de moisissure;
  • endommagement des solives;
  • signes d’infiltration d’eau dans le toit
  • signes d’infiltration d’eau dans les murs de fondation,
  • etc.

Dans son rapport l’inspecteur en bâtiment fera des recommandations précises relatives à la nature et aux coûts des travaux correctifs nécessaires et ce, pour les courts, moyens et longs termes. De plus, le rapport comprendra une série de photographies qui représentent en détail l’état des lieux.

La pyrite

Avant 1999, la pyrite a souvent été utilisée dans le remblai sous les dalles de fondation des bâtiments. Pourtant, ce minéral de sulfure de fer peut s’oxyder en présence d’humidité et d’oxygène. Cette réaction chimique provoque le gonflement du remblai et ce gonflement peut entraîner la fissuration de la dalle de béton. Tout cela cause une détérioration de la fondation du bâtiment.

Depuis avril 1999, la norme CTQ-100 est appliquée volontairement par l’industrie de la construction. Cette norme vise à certifier la qualité non-gonflante des remblais utilisés en construction. Le test de pyrite réalisé par les experts du Groupe Ortam, selon le Protocole CTQ-200, vise ainsi à établir la qualité du remblai et son potentiel de gonflement en évaluant la quantité de pyrite qu’il contient.

L’amiante

Selon Santé Canada, avant de procéder à des travaux sur un bâtiment, il est recommandé de profiter des services d’un professionnel en détection d’amiante afin de réduire votre risque d’exposition à l’amiante. De la même façon, si la présence de l’amiante est détectée dans votre immeuble, Santé Canada recommande de faire appel à un spécialiste qualifié du désamiantage pour vous en débarrasser.

Les spécialistes en détection d’amiante du Groupe Ortam pourront établir un programme de gestion des matériaux contenant de l’amiante (MCA) selon les besoins de votre immeuble. De plus, ils pourront vous aider à identifier les sources de risques et à évaluer le niveau d’exposition aux contaminants.

La moisissure

La présence de moisissure peut causer des risques à la santé humaine. En effet, la moisissure a le potentiel de provoquer des allergies et des maladies respiratoires. Elle peut également entraîner la détérioration d’un bâtiment, ce qui diminue la qualité, la sécurité et la longévité de l’immeuble en question. Les experts en détection de moisissure du Groupe Ortam, feront une visite de la propriété afin d’effectuer des prélèvements. Suite à des analyses, un diagnostic sera posé et des recommandations vous seront soumises.

Le rapport

Le rapport final d’une évaluation de l’état d’une propriété devient donc un excellent moyen de négocier le prix d’achat de ladite propriété. De la même façon, ce rapport peut être utile afin d’établir un budget pour les rénovations en préparation d’un refinancement ou d’une mise en vente.

Enfin, il est généralement recommandé de procéder à une enquête sur l’état du bâtiment tous les trois à cinq ans selon les besoins de votre immeuble.

évaluation état d'un batiment